Derrière Chaque Animal Il y a Un Humain

Par Ann-Marie Bourassa, Consultante en Comportement Canin

Comme plusieurs personnes qui font une certification pour ensuite se lancer à leur compte, je croyais que finalement j’allais travailler avec les animaux et je n’aurai plus à faire face aux humains. À ma grande surprise c’est tout le contraire! Travailler dans le domaine animalier m’oblige à continuellement travailler sur moi-même afin d’être la plus professionnelle possible, ainsi que d’être continuellement alignée ce avec quoi je m suis engagée à transformer tant pour les chiens que pour leurs humains.  

Pour moi travailler avec les chiens n’est qu’une fine partie de mon travail. C’est vraiment l’humain que j’entraine sur les buts qu’ils aimeraient atteindre avec leurs compagnons poilus. Je suis là pour l’éducation canine, les protocoles d’entrainements, répondre à leurs questions.

Je suis authentique le plus possible avec mes clients et collègues. S’il y a quelque chose que je ne sais pas, je crois fortement que c’est important d’être transparent et ne pas avoir peur de leur dire que je vais devoir revenir avec l’information approprié car je n’ai pas de réponse à cette question à l’instant. 

Je les remercie également pour leur question car ceci contribue à augmenter mes connaissances et mon expérience de travail. De plus, il est impératif pour moi de m’assurer que mes clients restent motivés à travailler les comportements de leurs chiens. S’ils ne le sont pas et ne font pas les efforts nécessaires pour avoir les résultats auxquels ils désirent, je devrai les référer à mes collègues. Je ne prends pas l’argent de mes clients juste parce que c’est mon gagne-pain. Comme avec les psychologues, les professeurs, etc. des fois il n’y a pas de synergie entre deux personnes. Je suis bien heureuse que ceci m’est arrivé qu’une seule fois dans ma nouvelle profession.  

C’est incroyable combien j’apprends sur l’aspect humain. C’est très intéressant d’apprendre comment travailler avec différents types de personnalités, leurs émotions, leurs croyances, leurs jugements, comment choisir les bons mots afin de ne pas offenser les clients qui ont la mauvaise information par rapport à leur chien…  

Dans un domaine non régularisé, comment être et se comporter avec les autres entraineurs qui ne font pas les choses de la même façon. Étant humaine moi-même, je dois toujours garder un œil sur mon égo si je veux être le changement que je veux expérimenter dans ma vie. Pour moi c’est la paix dans le monde. Accepter les choses que je ne peux changer, pardonner, laisser les gens qui ne t’apporte rien partir, respecter toute êtres vivants même si parfois nous ne les comprenons pas, ne pas avoir de communications non dites, d’avoir confiance tant en moi-même que mes connaissances et la liste continue, n’est pas facile.

Est-ce que je suis toutes ces choses en tout temps? Évidemment que non! Mais je peux dire que je pratique à tous les jours. Des fois j’échoue et j’apprends ma leçon afin de ne pas refaire cette erreur. Des fois je réussi haut la main.  

Les chiens m’en apprennent autant. Comment sortir de ma boite lorsqu’une session d’entrainement ne vas pas bien, rester calme, être patiente, être présente, mettre mes émotions de côtés si je me lève du mauvais pied, comment me motiver lorsque je suis fatiguée, être discipliner, ne pas juger. Je n’avais aucune idée que je vivrais tout ça dans le domaine canin.  

J’ai également le privilège de travailler en Thérapie Assisté Par Animaux avec chien (à ne pas confondre avec la zoothérapie) avec des ados à risques dans des écoles secondaires. Ma mentor Gaby Dufresne-Cyr a créé ce programme pour les ados afin de les aider en leurs donnant des outils pour les appuyer dans leurs réalisations. Ces ados étiquetés comme ayant des problèmes comportementaux sont brillants! Mais malheureusement pour eux, ils ne s’engouffrent pas dans le moule que la société tient tant à garder.  

Je ne peux expliquer en mots ce que je ressens lorsqu’un jeune réussi à travailler avec le chien. Combien de fois que j’ai vu les jeunes rentrer dans la classe frustrés, fatigués et démotivés pour partir à la fin du cours fières avec un sourire au visage. Ils ont tous une histoire et ils ont tous une chose en commun : vouloir se faire entendre.

Ils ont une voix cependant ils ne peuvent l’utiliser et finissent par se recroqueviller pour ensuite se faire demander pourquoi ils n’écoutent pas et ne communiquent pas. Avec les chiens, ces ados ne se sentent pas juger et leurs amis à quatre pattes sont toujours contents de les voir.  

Finalement j’aime les humains et j’adore les animaux! Je suis retourné en enfance, lorsque j’étais petite je voulais que tous les animaux soient mes amis et je voulais travailler avec eux.  Comme pour la plupart, nos rêves d’enfants se dissipent en vieillissant. Toute ma vie adulte j’ai toujours eu des emplois par obligation afin de payer mes comptes.

À 37 ans, je peux finalement dire que j’ai une job de rêve! Pour moi c’est un profond privilège de faire le travail que je fais. Malgré que l’expansion du Soi ne soit pas toujours facile, je suis reconnaissante littéralement à tous les jours de faire partie de ce merveilleux monde d’animaux :-)

2 comments

  • alexandra

    alexandra Montréal

    Tu es merveilleuse avec les animaux et je te souhaite tout le succès du monde.

    Tu es merveilleuse avec les animaux et je te souhaite tout le succès du monde.

  • Anick Lévesque

    Anick Lévesque Charlevoix

    Merci pour ce beau témoignage, Ann-Marie! Effectivement, j'ai réalisé moi aussi que nos compétences avec les humains sont aussi importantes qu'avec les animaux que nous travaillons! C'est pourquoi j'entame cette semaine des études à temps plein pour obtenir un Certificat en Psychologie!

    Merci pour ce beau témoignage, Ann-Marie! Effectivement, j'ai réalisé moi aussi que nos compétences avec les humains sont aussi importantes qu'avec les animaux que nous travaillons! C'est pourquoi j'entame cette semaine des études à temps plein pour obtenir un Certificat en Psychologie!

Add comment